logo

Voir tous les articles

Comment la maladie m'a appris la compassion

COACHING

Camille, patiente experte et coach santé

Par : Camille, patiente experte et coach santé

Publié il y a 1 mois

Et si la maladie te permettait aussi d'apprendre à t'aimer tel que tu es ? Camille Vorain, te parle dans cet article de la compassion dans la maladie !

"Quand la maladie se cache, s’atténue, je suis tellement reconnaissante de ce que me permet mon corps. Je m’entends penser que ma victoire à moi, c'est de travailler à plein temps ou encore de me réveiller chaque matin et que mon corps me porte jusqu’au soir.

Alors comme avec une cascade d’images, je me souviens de tout ce que j’ai vécu ces dernières années. Et l’émotion monte, ma gorge se noue avant de laisser échapper quelques larmes.

J’ai survécu. Je suis là, debout sur mes deux jambes, presque tous les jours.

Et dans ces moments, je ressens une forte émotion de soutien envers moi-même. Car j’ai été là pour moi, et je suis là pour moi à ce moment précis. Personne dans mon entourage ne peut vraiment cerner ce sentiment : de revenir d’entre les morts. 

Alors pendant quelques instants, je laisse l’émotion me submerger, les souvenirs remonter à la surface et la tristesse se mêler à la reconnaissance pour cette accalmie. 

De l’extérieur, il n’y a pas d’exploit à aller travailler chaque jour, mais au dedans, je sais tout ce que j’ai surmonté. Et je ressens un amour si fort pour mon corps, une compassion phénoménale envers moi-même.

La maladie m’aura appris avant tout l’auto-compassion : apprendre à s’aimer telle que l’on est, à faire preuve de douceur avec ce corps qui nous porte. C’est aussi développer l’amour de l’autre et de ses défauts, et entendre cette voix douce et bienveillante prendre le pas sur toutes les autres, de plus en plus souvent. 

Je découvre ce qu’est le sentiment de paix. 

Alors tout ce que j’ai vécu, ces mois difficiles, ces journées d’horreurs, ces semaines de solitude, cet inconfort physique et mental, ces rollers coasters émotionnels, ces épreuves si douloureuses, m’ont rendu d’autant plus humaine. Et toi aussi ils t’ont humanisé.

Je t’invite à découvrir le livre de Lily Barbery-Coulon : "La réconciliation : de la haine à l’amour." Un moyen de cheminer à ton rythme vers plus de paix." Camille Vorain

share