logo

Voir tous les articles

“Derrière le cancer du sein, il y a une autre vision de la vie qui s’ouvre”

PORTRAIT

C'est moi Vik !

Par : C'est moi Vik !

Publié il y a 9 mois

Avant mon diagnostic en 2019 je menais la vie de madame tout le monde : manager au pôle emploi, je m'occupais aussi de mon fils Mathéo, 5 ans à l’époque. Cela faisait des mois que je me sentais fatiguée mais mon généraliste avait mis ça sur le compte du surmenage, jusqu’à ce qu’en juillet mon copain sente une boule dans mon sein. 

A l’échographie, il n’y avait aucun doute. Le médecin n’a jamais prononcé les “mots cancer du sein”. Il me l’a fait comprendre et ce n’était pas un choc : je sentais bien que mon corps se battait contre quelque chose depuis longtemps. Il faut s’écouter on se connaît. Mon soignant me répétait tellement qu’on allait me sauver et faire de moi une super grand-mère que pas un instant, je n’ai eu peur de mourir. Très vite, on m’a enlevé la tumeur et ensuite j’ai fait chimio et mastectomie. 

Pour évacuer, j’ai alors commencé à dessiner. C’est ma passion depuis enfant mais la vie faisant, je l’avais un peu délaissé, jusqu’à l’annonce de mon cancer. C’est là que j’ai recommencé à dessiner, c’était thérapeutique. J’ai alors publié ma première bande dessinée "Anatomie "qui raconte mon expérience. 

Aujourd’hui je suis en phase d’hormonothérapie, il y a beaucoup d’effets secondaires, mais ce qui est important c’est l’état d’esprit. Je me dis que mon cancer m’a permis de rencontrer des gens extraordinaires, sans ça je ne me serais jamais mise à dessiner. Ça m’a aussi permis de passer plus de temps avec mon fils et de revoir mes priorités. Cela m’a appris le lâcher prise sur tout ce qui n’est pas important. Le cancer est un combat qui n'est pas simple mais derrière, il une autre vie qui s'ouvre et surtout une autre vision de la vie” .

Marine, 32 ans, a décidé de partager son expérience pour aider et soutenir d’autres femmes ❤️ 

share