logo

Voir tous les articles

"J’ai créé le soutien que j’aurai aimé avoir durant mon cancer du sein"

PORTRAIT

C'est moi Vik !

Par : C'est moi Vik !

Publié il y a 10 mois

Je n’avais pas prévu de tomber malade. Quand on a 39 ans, qu’on déménage avec trois enfants en bas âge, le cancer ne rentre pas dans l’agenda ! 

Et l’électrochoc : est-ce que je vais m’en sortir ? L’angoisse des traitements, des chirurgies… 

Les questions : comment j’en parle à mes proches, comment je gère leur regard sur moi qui a changé…

Quand on m’a diagnostiqué durant l’été 2009 tout était fermé : espaces d’information, associations… Je me suis sentie seule. J’aurais aimé pouvoir échanger avec d’autres femmes qui me ressemblent, qui se posent les mêmes questions. Je me suis fait soigner entre la Turquie où nous vivions et la France. 

A mon retour en 2012, dans le cadre de mon traitement d'hormonothérapie, j’ai rencontré dans mon centre de soin, d’autres femmes qui passaient par là. Certaines vivaient dans des régions isolées où l’accès au soutien était encore plus difficile. En discutant, on s’est aperçues qu’on était toutes passées à côté d’infos pratiques qui nous auraient beaucoup aidé. J’ai alors eu l’idée de mettre toutes ces femmes en réseau grâce à internet pour les aider quelque soit leur lieu de vie. C’est ainsi qu’est née en 2014 l’association Patients en réseau qui a développé Mon réseau cancer du sein, un site et une application où les femmes atteintes par le cancer et leurs proches peuvent échanger entre elles et retrouver des informations pratiques. 

Mon rêve est que ce projet se pérennise au delà des personnes”. 

Laure 50 ans est fondatrice de "Mon Réseau Cancer du Sein", après cela elle a fondé : Mon Réseau Cancer du PoumonMon Réseau Cancer Gynéco et tout récemment Mon Réseau Cancer Colorectal.

Elle est aussi partenaire de Vik Sein. ❤️

share